Forum des Supporters de l'USAM !

et du handball en général :D
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mondial 2007 en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Vio
Equipe des Experts
Equipe des Experts
avatar

Nombre de messages : 1833
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Re: Mondial 2007 en France   Dim 16 Déc 2007 - 6:18

HANDline 114


Citation :
TERMINER LE TRAVAIL

Avec caractère et panache, les Bleues ont battu les Hongroises hier midi (32-27). Elles ont montré qu'elles étaient capables, malgré la blessure - profonde - de l'élimination, de rebondir. Encore. Il leur faut aujourd'hui puiser une dernière fois au fond d'elles-mêmes pour vaincre la Corée et obtenir ainsi l'organisation d'un tournoi de qualification olympique en mars prochain. Pour penser plus sereinement à l'avenir..................


Comme prévu...

Cela pourrait devenir un grand classique. L'affiche de la finale de ce XVIIIème mondial opposera aujourd'hui la Russie, tenante du titre, à la Norvège, championne d'Europe. Leur parcours respectif ont démontré que ces deux nations dominaient de la tête et des épaules la planète du handball féminin. Dans des styles différents, mais via un jeu à la classe inégalée, Russes et Scandinaves régleront leurs comptes cet après-midi. Là-haut, sur le toit du monde..............


Les Bleues évitent les Européennes

Les adversaires des Françaises pour le prochain tournoi de qualification olympique sont presque tous connus désormais. Les victoires hier de la Corée et de la France font que les deux nations se retrouveront fin mars en compagnie du Qatar et d’un représentant africain. Le vainqueur du France-Corée de ce matin accueillera l’épreuve...............

français français français
Revenir en haut Aller en bas
Vio
Equipe des Experts
Equipe des Experts
avatar

Nombre de messages : 1833
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Re: Mondial 2007 en France   Dim 16 Déc 2007 - 13:07

equipe.fr

Citation :
UN CINQ MAJEUR


L'équipe de France a terminé en beauté son Mondial, dimanche. Les filles d'Olivier Krumbholz ont dominé (26-25) la Corée du Sud dans le match pour la 5e place. Au terme d'une rencontre de très haute intensité, face à des adversaires qui leur avaient notamment barré la route de la finale olympique en 2004, les Françaises ont donc gagné, dans un POPB surchauffé le droit d'organiser un tournoi préolympique.


français français français
bravo chouette bravo chouette bravo chouette bravo
Revenir en haut Aller en bas
Vio
Equipe des Experts
Equipe des Experts
avatar

Nombre de messages : 1833
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Re: Mondial 2007 en France   Dim 16 Déc 2007 - 19:36

equipe.fr

Citation :
La Russie conserve son titre

Grâce à sa victoire sur la Norvège (29-24), dimanche à Bercy, en finale du championnat du monde, la Russie (photo L'Equipe) conserve son titre mondial acquis à Saint-Pétersbourg en 2005.

Les deux équipes sont d'ores et déjà qualifiées pour les JO de Pékin, au même titre que le Brésil, le Kazakhstan (champions continentaux), et la Chine (pays organisateur).

Citation :
L'Allemagne bronzée

Grâce à sa victoire sur la Roumanie (36-35) après prolongation, dimanche à Bercy, l'Allemagne a obtenu la médaille de bronze du Championnat du monde.

Citation :
Valérie Nicolas distinguée

Valérie Nicolas a été élue meilleure gardienne du Mondial, qui s'est terminé dimanche à Paris. La Française avait déjà reçu cette récompense en 2003, lorsque les Bleues avaient décroché leur titre de championnes du monde à Zagreb.

«Cette récompense est gratifiante à titre personnel, c'est sûr, mais je fais un sport collectif donc ça n'est pas pour ce genre de chose que je joue. J'aurais préféré être sur le podium avec mon équipe » a précisé la gardienne tricolore après coup.
La Norvégienne Katja Nyberg a, elle, logiquement été élue meilleure joueuse de ce Championnat du monde.


français français français
Revenir en haut Aller en bas
soph#14
Equipe régionale
Equipe régionale
avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Mondial 2007 en France   Dim 16 Déc 2007 - 19:47

Récompense amplement méritée pour Valérie Nicolas, car elle a assurée grave dans ses cages comme d'habitude. cool

J'ai beaucoup apprécié le jeu de la Norvége et plus particuliérement Katia Nyberg, qui a une qualité de passe phénoménale.C'est d'ailleurs logique qu'elle soit élue meilleure joueuse du Mondial. chouette
Revenir en haut Aller en bas
Vio
Equipe des Experts
Equipe des Experts
avatar

Nombre de messages : 1833
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Re: Mondial 2007 en France   Mar 18 Déc 2007 - 8:19

Derniéres nouvelles sur le mondial recueillies sur HANDline 115

Hier, au journal télévisé de FR3 ,nous avons pu assister au retour de Camille AYGLON accueillie par son entraineur et un comité de bienvenue en gare de Nîmes

:victoire:
Vous pourrez venir l'applaudir et la féliciter au Parnasse début janvier lors de la reprise du championnat de D1 féminin
:victoire:



Citation :
SE TOURNER VERS L'AVENIR

Les Bleues ont rempli leur contrat hier. En battant la Corée du Sud ((25-26), elles ont décroché l'organisation du tournoi de qualification olympique chez elles. En France au printemps prochain. L'objectif est maintenant d'obtenir leur sésame pour les Jeux de Pékin, en août. Là, c'est toute une génération qui devrait participer à sa dernière compétition officielle. Et quel plus belle révérence peuvent-elle espérer que celle de partir une médaille olympique autour du cou...

"C’est une victoire au mental et au courage. C’est très symbolique pour l’équipe. Et puis c’est une victoire pour la suite", confiait, radieux, Olivier Krumbholz après le succès des Bleues sur la Corée du Sud (25-26). La France a donc décroché cette cinquième place, synonyme d'organisation d'un tournoi de qualification olympique. "Ca a été le match le plus difficile de ce mondial", poursuivait l'entraîneur des Bleues.

Un match difficile, âpre, tendu. Un match que les Tricolores n'ont arraché qu'au courage. Puisant de toutes leur forces dans leurs corps usés. Fatiguées qu'elles étaient toutes après avoir tant donné. "Ca aurait été très dur d’aller disputer le TQO chez elles (en Corée), confessait Isabelle Wendling, décisive hier. C'est ce qui nous a motivées".

Alors, devant un chaudron parisien fidèle en ce dimanche matin de décembre, elles ont livré une dernière bataille. Un dernier baroud d'honneur. "Il fallait faire le deuil du podium, lâche la jeune Camille Ayglon. On avait deux objectifs : faire un bon résultat et prendre le chemin de Pékin. Ca a été dur de se dire que c’était fini pour une médaille ici. Mais après, le mondial, lui n’était pas fini. On a retrouvé les ressources pour décrocher le TQO". Longtemps, on a pourtant cru que la rencontre allait leur échapper. Mais une Valérie Nicolas impériale et la force de caractère du groupe a eu raison des dernières défenses asiatiques.

"Aller chercher la médaille"

Maintenant, les Bleues vont pouvoir penser à la suite. "Déjà, on va digérer tout ça", rétorque Stéphanie Cano. Pourtant, la capitaine française, comme toutes ses copines de 1999 et de 2003, n'aspire sans doute qu'à une chose : achever la merveilleuse épopée en bleu par une médaille olympique. "C’est la seule médaille qui fait défaut. Ce groupe la mérite." Les taulières, comme la jeune garde, qui a formulé de belles promesses au cours des 15 derniers jours. "Il faudra renforcer l'équipe, annonce Olivier. Parce que, même si les filles ont montré qu'elles étaient capables de battre n'importe quelle équipe, aujourd'hui, le niveau est très costaud". Se remettre au travail. Trouver plus de clés pour faire toujours mieux déjouer les adversaires. Pour stabiliser la ligne d'arrières. Travailler encore. Tant l'objet du désir de cette équipe en vaut la peine. Aussi parce que les JO chinois pourraient prendre une tournure symbolique.

Ils marqueront, sans nul doute, la fin d'une époque. On peut en effet aisément imaginer que les dernières vice-championnes de 1999, sacrées en 2003 et encore présentes sous le maillot tricolore prendraient part, en Chine, à leur dernière grande compétition officielle. Cette génération dorée, magique. Les Pecqueux-Rolland, Wendling, Borg, Cano, Nicolas... qui ont montré la voie aux côtés d'Olivier Krumbholz. Elles qui ont sortie le handball féminin français de l'anonymat, qui l'ont fait éclater aux yeux du monde, mériteraient de partir avec les honneurs. "Il faudra aller la chercher (la médaille), prévient Valérie Nicolas. Ca ne sera pas facile. Mais, quitte à choisir entre une médaille mondial et une olympique, le choix est fait ! Peu importe le métal ! ". Il serait, de toutes façons, teinté d'une immense émotion...
Citation :

Réactions

Olivier KRUMBHOLZ : « C’est une belle victoire acquise dans la difficulté. Ca a été le match le plus difficile de ce mondial. Parce que c’est un jeu particulier. On a beaucoup douté. Il y a eu des performances inégales. Certaines filles sont au bout physiquement et mentalement. Mais l’équipe de France n’a rien lâché. Elle a su combattre. Valérie a été extra. Elle a le mérite de sortir le dernier pénalty. C’est une victoire au mental et au courage. C’est très symbolique pour l’équipe. Et puis c’est une victoire pour la suite, pour aborder le tournoi de qualification dans les meilleures conditions. Le bilan est complètement positif. On a joué à 11h30, Bercy était plein. C’est tout bonheur. La France termine cinquième. Il faut bien sûr faire preuve d’humilité. On a gagné le quart de peu, on ne peut pas toujours gagné de peu. Il fallait aller chercher cette cinquième place. Battre la Hongrie et la Corée. Dans ce mondial on a battu la Hongrie, la Corée et la Norvège. Et d’autres. C’est une belle équipe de France qui s’est bien défendue. Je pense qu’on est à notre place dans la hiérarchie."

Isabelle WENDLING :
« Ca fait vraiment plaisir parce qu’on a toujours eu beaucoup de difficultés face à cette équipe. Je crois que c’est la première fois qu’on arrive à les battre. Ca aurait été très dur d’aller disputer le TQO chez elles. Ce qui nous amotivé aujourd’hui c’est qu’on avait pas envie d’aller en Corée pour disputer ce tournoi. On va tourner la page. Mais on va prendre un peu de temps pour se reposer et digérer. Et se tourner vers les Jeux, parce que c’est un beau challenge. On aurait ailmé quitter bercu avec une médaille autour, on a réussi à se remobiliser après la grosse déception du quart. Bien sûr ca n’effacera pas le match face aux Roumaines que tout le monde refera 1000 fois dans sa tête. On a fait un premier pas. Maintenant, ca serait dangereux de penser que c’est fait. On va rencontrer des équipes redoutables. L’organiser chez nous ne nous met pas à l’abri. C’est un avantage de jouer à la maison, mais on ira pas à Pékin sans passer par ce tournoi qui va être très difficile.

Camille AYGLON : "Entre jeudi et les deux derniers matches ? Il fallait faire le deuil du podium. Mais on avait deux objectifs : faire un bon résultat et prendre le chemin de Pékin. Ca a été dur de se dire que c’était fini pour une médaille ici. Mais après, le mondial, lui n’était pas fini. On a retrouvé les ressources pour décrocher le TQO."

Valérie NICOLAS : "Organiser le TQO, ça ne veut pas dire qu’on sera qualifié. Mais ca nous donne un avantage. Ca nous met en bonne position. J’espère que ce groupe ira au JO parce qu’après certaines joueuses tireront leur révérence. C’est pour ca qu’il fallait aller chercher cette cinquième place. Aussi pour le public. Il fallait montrer qu’il y avait des valeurs. Ca n’atténue pas la déception. On voulait une médaille. Mais voilà, certaines filles ont déjà été championnes du monde. Donc, quitte à choisir entre une médaille mondial et une aux Jeux, je prends celle des JO. Faudra aller la chercher, mais on fera tout pour. C’est la seule médaille qui fait défaut. Quelque soit le métal, ce groupe le mérite. Ca sera quelque chose de beau."


Citation :


Philippe Bana : « Quelque chose de magique »

Le directeur technique national redoutait la phase actuelle de transition pour l’équipe de France et tout le hand féminin français. Il est aujourd’hui comblé par la belle quinzaine qui vient de s’achever. Bilan du Mondial avec Philippe Bana.

Philippe, que signifie cette 5ème place des Françaises ?

Il y a deux ans jour pour jour, on était la douzième nation du Mondial 2005, on était au fond du trou, les anciennes étaient parties. On venait juste de décrocher on ne sait pas comment l’organisation de ce Mondial 2007. Le chemin parcouru en deux ans est démesuré, on est passé de la douzième à la cinquième place et on a relancé une dynamique autour du hand féminin. J’avais peur. Après l’Euro 2004 je me suis dit que ce projet féminin allait crever si on n’inventait pas quelque chose de nouveau. Avec cette idée un peu folle d’organiser ce Mondial, on a créé de nouvelles émotions et un niveau sportif inespéré. C’est un rebond incroyable de ces filles, même si elles ne sont pas allées tout au bout. Quelque part elles ont sauvé le handball féminin de l’oubli.

Les Jeux Olympiques de Pékin se dessinent désormais pour cette équipe…

On est devenu un sport très olympique, ce qu’on n’était pas vraiment dans les années 90. C’est vrai qu’aller pour la troisième fois consécutive aux Jeux avec les deux équipes de France, ça aurait une énorme signification, dans une période où tout le sport collectif français souffre. Les filles en ont fait leur propre challenge, pour elles c’est une vision, dès qu’elles avaient perdu ce quart de finale elles ont commencé à se projeter vers les Jeux. Maintenant la route est un peu plus dégagée. Il faudra faire attention à la Corée et au deuxième pays africain. Ce ne sera pas aussi simple que cela, mais on a mis toutes les conditions de notre côté pour y aller. Je crois qu’on a acquis une vraie force, ce Mondial a construit une équipe. On est en pleine structuration, le tournoi de qualification olympique va être une autre étape. On a l’impression qu’une maison est en train de se solidifier alors qu’elle pouvait tomber en ruine il y a un an et demi.

Ce Mondial organisé en France a-t-il comblé vos espérances ?

Je l’avais imaginé exactement comme cela, avec des animations autour, avec 200 000 spectateurs, avec la fête, avec les Bleues le plus près possible du sommet… C’était une espèce de rêve, un rêve qui remonte à 2005, et grosso modo il s’est produit tout ce qu’on avait pu imaginer. C’est un vrai bonheur. En juillet 2005 je pensais qu’on ne s’en sortirait pas, les Chinois étaient largement favoris pour organiser ce Mondial… Quand tu rêves de quelque chose en étant au fond du trou, et que deux ans plus tard tu te retrouves là avec toute cette ambiance, avec une 5e place… Il y a quelque chose de magique dans cette affaire.

Après les Jeux l’équipe de France perdra beaucoup de ses joueuses cadres… Ce Mondial a-t-il contribué à pérenniser le hand féminin pour l’après 2008 ?

C’est mon impression. Je voulais absolument ce Mondial car j’étais persuadé que ça sauverait le handball féminin français. Mais on a aussi commencé à travailler en amont avec les jeunes. Dans l’olympiade qui arrive sera installé le centre national pour les jeunes féminines. Derrière on va solidifier, mais là il fallait trouver une idée, un tremplin pour ne pas crever. C’était cette jonction qui était la plus difficile. Après on ne sera peut-être pas extraordinaire à chaque fois, mais beaucoup plus régulier. On aura les 150 000 filles licenciées à la rentrée de septembre, les jeunes sont championnes d’Europe cet été et sont régulièrement dans les demi-finales, alors qu’il y a dix ans on était à la rue… Cette transition de Pékin était pour moi très dangereuse. Si on va au bout en faisant quelque chose de bien aux Jeux, je pense que le handball féminin français sera parti pour longtemps.


français français français


en attendant les JO................ chouette bravo chouette bravo chouette
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mondial 2007 en France   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mondial 2007 en France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [RB IDF] - Mondial 2007 : soirée d'ouverture
» mondial du 2 roues 2007
» Mondial Handball féminin
» Mondial Body Fitness 2008 - PARIS
» Championnat du monde 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Supporters de l'USAM ! :: Handballez-vous ! :: La Planète des Bleu(e)s-
Sauter vers: